décembre29th,2020

versunenouvelleculture2
linkedin twitter website instagram 

Les 4 axiomes et les 9 principes de la réussite

Depuis que j’ai commencé à créer une méthode de compréhension du monde et que je l’ai expérimentée dans les entreprises, et enseignée à plus de 4000 stagiaires, voici maintenant presque un demi-siècle, je n’arrête pas de chercher la définition parfaite, pour présenter cette méthode appelée l’Analyse Relationnelle. C’est important car elle est aussi le fondement de notre réseau social privé de la Nouvelle Culture. En même temps cette définition parfaite doit faire comprendre sans ambiguïté pourquoi ce terme de Nouvelle Culture n’est pas une manœuvre  commerciale pour se distinguer des autres méthodes.

Alors, pour la millième fois peut-être, je tente le coup d’une définition en espérant qu’elle sera comprise de tous, et qu’elle tentera ceux dont l’esprit va déjà dans le même sens, à venir nous rejoindre sur le réseau.

Après des années d’hésitation, de remises en questions, et de changements, je crois que la question fondamentale que l’on doit se poser est : par quels processus de pensée connaissons-nous le monde qui nous entoure et comment créons-nous nos relations avec les autres ? Et, au-delà : peut-on définir ou décrire ce qu’est la réalité ?

Voici donc les QUATRE axiomes de base de la Nouvelle Culture, ceux à partir desquels toute la méthode va découler.

Axiome 1 : la réalité en soi n’existe pas.

Et de toute façon elle n’est pas du tout ce que nous croyons, ce que nous voyons, ce que nous croyons voir.

Ce que nous appelons la Réalité (avec un ‘R’) n’est jamais que notre réalité, un ensemble de croyances, d’opinions, de jugements et de concepts abstraits, engendré par nos cerveaux. Ainsi, la réalité est toujours subjective et bien de problèmes seraient immédiatement résolus si tout le monde avait conscience de cette vérité fondamentale : tout est subjectif, et rien ne sert de se disputer pour savoir qui est le plus objectif, qui détient la vérité. Car cela ne désigne que des fantômes !

On connaît cette devinette directement issue des textes zen : « Quel bruit fait un arbre qui tombe là où il n’y a personne pour l’entendre ? ». Que répondez-vous ?

Lire la suite

Pourquoi la Nouvelle Culture est efficace ?

Parce ce qu’elle étudie les rapports humains à leur niveau le plus précis, en observant les échanges les plus élémentaires, les séquences ici et maintenant sans jamais faire appel à aucun concept, ni aucune opinion, sans généraliser, ni juger ce qui se passe.

Parce qu’elle étudie les échanges de paroles et de comportements comme le mécanicien étudie les échanges entre les différentes pièces de sa machine, qu’il sait en reconnaître les bruits anormaux, et qu’il sait comment y remédier.
Parce qu’elle bannit dans ses observations comme dans ses analyses toute forme de concepts, au profit d’une vision plus fine des mouvements comportementaux et cognitifs des personnes en relation.

Parce qu’elle est capable dans toute observation de voir ce que les autres méthodes cachent avec leur verbiages intellectuels issus des théories fumeuses de la psychologie, ou de la sociologie, reprises par la publicité et autres cabinets de communication.
Parce qu’elle a une vision globale et non pas analytique, une vision non-aristotélicienne, en accord avec les découvertes scientifiques de ce dernier siècle, appliquées à la relation humaine.

Parce qu’elle fait de ses apprenants et pratiquants la méthode des personnes toujours à l’aise dans n’importe quelle situation, parce que percevant ce que les autres ne voient pas, et maniant les éléments constitutifs de tout échange avec dextérité.
Parce qu’elle permet à ses praticiens de parler un langage connu d’eux seuls, supprimant toute forme de malentendu, toute forme de conflit, toute forme de maladresse relationnelle.

On pourrait aller jusqu’à dire en empruntant au langage habituel, parce qu’elle rend heureux tout simplement.

Lire la suite

La Vente Dialoguée, moteur des ventes

LA VENTE DIALOGUEE
Une machine à faire des ventes dans votre entreprise

 

Tous les patrons se posent la même question : comment faire pour vendre plus et mieux ?
Vendre plus, tout le monde comprend ce que ça veut dire, mais vendre mieux est moins évident et demande à être précisé. Pour nous, vendre mieux, c’est vendre en suscitant la confiance du client, en l’écoutant, en tenant compte de ses avis, de ses ressentis… donc en bout de course, un effet secondaire du vendre mieux est de le fidéliser.

Quelles sont les raisons pour un client éventuel d’acheter mes produits ou mes services plutôt que ceux de la concurrence ?
Il y en a plusieurs mais pas un nombre infini, en fait il y en quatre principales :
  • La qualité intrinsèque de mes offres,
  • Ce que les clients éventuels pensent de mes produits, la renommée,
  • La qualité de ma communication,
  • La qualité des relations entre mes vendeurs et mes clients/prospects.
Une fois ôtée la qualité des produits où je ne peux plus rien faire une fois qu’ils existent, je comprends qu’il me faut travailler mes communications : d’une part, la communication générale nationale, et, d’autre part la communication de mes fantassins et représentants de la marque, auprès des clients et des prospects et cela pour chaque contact.

Dans ce petit article je vais montrer, si je peux, qu’une amélioration considérable de votre communication vous apportera un regain de chiffre suffisant pour faire une entreprise florissante. Et tout cela en interne, et sans faire appel à tout un bataillon de conseils et autres agences de communication ou de publicité. ()

Tenant compte de ces 4 éléments nous avons créé une machine systémique composée :

-1 d’un système de diagnostic client permanent, étude qualitative quantifié permanente,
-2 d’un système d’analyse des informations remontant du terrain sur la nature des relations entre les commerciaux et les clients,
-3 d’une formation et d’un suivi des commerciaux et managers à la technique de la vente dialoguée pour la bonne marche du système,
-4 d’une méthode d’analyse/synthèse pour diriger l’ensemble du système pour mettre nos actions en conformité avec la situation réelle, ici et maintenant.

Rapidement, examinons ces quatre rouages de la machine à vendre. Et, ensuite nous regarderons comment implanter ce système dans les entreprises, quelles que soient leurs tailles. ()

Lire la suite
phoenix468
facebook twitter instagram email