La Nouvelle Culture

EDITORIAL

Théories et Pratiques de l'Analyse Relationnelle et de l'Analyse Sémantique
Vous allez dire : "Encore des cours pour mieux se comporter, ou mieux réussir, pour être sûr de soi, ou pour se sentir mieux dans sa peau ou..." Et bien oui mais non.

En fait non, car nos cours se distinguent en tous points de ce qui existe sur le marché de la formation. D'abord ce ne sont pas des formations à proprement parler, mais une nouvelle façon de penser, de parler et d'agir à utiliser à chaque fois que nous nous trouvons engagés dans un échange à enjeu, à risques, et que nous voulons en sortir intacts ou victorieux.
Ce ne sont pas des cours pour résoudre des difficultés précises, mais un apprentissage global grâce auquel on peut résoudre ensuite n'importe quel problème, et se tirer d'affaire dans n'importe quelle difficulté. Avec l'Analyse Relationnelle (ou AR) nous ne donnons pas des poissons à nos apprenants, nous leur apprenons à pêcher ! Avec l'Analyse Sémantique (ou AS) nous leur apprenons à connaître les gens à travers leurs langage, leurs mots, leurs thèmes et leur façon de fabriquer leurs phrases.
De notre côté, nous apprenons leur structure de langage, et en savons plus sur eux qu'ils n'en savent eux-mêmes !

Comment pouvons-nous dire que nos cours sont uniques (ou presque) en Europe ? Non seulement parce qu'on a vérifié mais aussi pour deux raisons évidentes :
1. Ce sont des cours basés sur l'apprentissage du langage et sur des comportements en trois temps: connaître puis maitriser, et enfin changer. Nous ne tenons pas compte (ou si peu) des concepts, des opinions ni des jugements, car ils n'apellent aucune description précise et sont éloignés de la réalité des relations.
2. Sur le plan théorique, la Nouvelle Culture est fille de deux domaines de pensée : la Sémantique Générale de Korzybski d'une part et l'Ecole de Palo Alto de l'autre, accompagnés comme il se doit des autres techniques contemporaines, telles que l'analyse systémique et la pensée holistique, la linguistique, la rhétorique...etc
Voyons de plus près et de l'intérieur à quoi ressemblent ces cours...
D'une façon générale, ce sont tous des cours en ligne, suivis ou non de tutoriels en ligne, d'entretiens individuels, de webinaires de groupes, voire de cours en présentiels, ou encore se trouvent intégrés dans des opérations plus vastes dans les entreprises... etc.
Nous les présentons ci-dessous numérotés dans une logique qu'il n'est pas obligatoire de respecter selon les besoins des stagiaires : du centre de la méthode vers la périphérie des applications. Pour découvrir les leçons des cours actuellement en ligne, cela se trouve sur le site de la Nouvelle Culture à l'adresse suivante.



NOTE : les cours que vous apercevrez sur ce lien, seront bientôt remaniés pour se décomposer en plus petites unités d'apprentisssage, coller au mieux aux besoins précis des apprenants, et pouvoir ensuite facilement s'intégrer dans des applications en entreprises ou ailleurs.
Mais le contenu restera le même.
Par ailleurs, vous remarquerez que chaque cours possède deux tarifs :
- le tarif dit 'normal' avec accompagnement réservé aux clients privilégiés, et
- le tarif
gratuit réservé exclusivement aux membres PHOENIX à jour de cotisation. Ce tarif gratuit sont des cours sans accompagnateur permanent mais avec une possibilité de tutorat sous forme de réponses aux questions, ainsi que d'un commentaire à la fin du cours de la part d'un animateur.

Attention : malgré que tous les cours soient marqués comme gratuits, ceux-ci sont réservés exclusivement aux membres du réseau Phoenix !

Trois cours formant le centre de la méthode.

adjectivogramme274
Korzybski
Watzlawick
1. L'adjectivogramme
Le commencement de la randonnée au sein de la méthode commence par la découverte des 17 modalités comportementales pouvant définir une personne ici et maintenant.
En même temps ce test nous permet de savoir, avant le cours, si un nouvel apprenant aura les capacités de changer.
Avec ce test nous pouvons découvrir une typologie des relations réussies.
2. La Sémantique Générale
Créée dans les années 1930 et inspirée des phisosophies du Zen et du Tao, la SG est très peu connue en Occident, et encore moins pratiquée. On connait surtout cette aphorisme de base : "Une carte n'est pas le Territoire" ou "Le mot n'est pas la chose". Mais très peu d'enseignements de la logique de Korzybski, laquelle est relativement contraire à nos façons de penser actuelles.
3. L'Ecole de Palo Alto
C'est une nouvelle façon de traiter ce qu'on appelait les maladies mentales, par l'utilisation de bon nombre de postulats de la SG.
Les créateurs sont Gregory Bateson et Paul Watzlawick (photo) dans les années 1950. Ils sont à l'origine de la thérapie systémique, et des thérapies brèves. Ils posent le problème de la réalité et de son rôle dans les troubles dits 'mentaux'.

Un cours d'application des théories et des exercices au Management.

Logo MND
4. Le Management Non-Dualiste (MND)
Le MND est une application simple des principaux axiomes et principes des méthodes ci-dessus. C'est un cours d'application au management au sens large (pour toute personne ayant à un moment donné besoin de faire faire quelque chose à une autre qui n'en pas automatiquement envie).

Il enseigne les 8 principes + 1 métaprincipe des types de comportements de toute personne réussissant le plus souvent à influencer partenaires et collaborateurs.
Le stagiaire apprend à reconnaître dans l'action, la nature de la relation qu'il vit, et apprend comment y réagir dans le sens de son objectif. Il apprend d'abord chaque principe séparément, puis apprend à reconnaître des ensembles de principes à appliquer selon la situation concrète.
Pourquoi appelle-ton ce type de management Non-Dualiste ? Parce que sa caractéristique première est de de rejeter toute forme de jugement dualiste sous la forme : "Il est bon ou mauvais" qui n'avance guère vers l'amélioration des comportements des collaborateurs. Il apprend aux managers à rester et à respecter les nuances et à voir les détails qui dont que chaque situation est nouvelle et n'est en aucune façon ce que d'autres méthodes prônent : un éternel recommencement.

Les 8 principes se trouvent renforcés par le 9ème élement : le métaprincipe de la variété qui demande aux stagiaires de toujours avoir tous prêts, au moins 3 façons d'agir dans une situation précise, et de ne plus se cantonner à leur habitude de "faire toujours plus de la même chose" qui est notre lot commun.

On peut commencer l'apprentisssage de la Nouvelle Culture par ce cours, mais nous avons remarqué que ceux qui ont suivi les 3 précédents d'abord, suivent celui-ci plus rapidement et deviennent de bons pratiquants, de bons managers.

Des cours de perfectionnement

pour connaître et changer les autres

Logo Polemios
semantique3
5. Le jeu de la polémique et l'influence
Une fois qu'un apprenant à compris comment se comporter différemment, en vivant au plus près du concret, des relations précises ici et maintenant, il s rouve en possessions d'un cartins nombre de nouveaux comportements qui sont devenus de nouvelles habitudes et comme le dit Watzlawick qui "rendent caduques les anciennes".
Il a obtenu surtout une plus grande compétence dans l'art d'influencer les autres, et le moment est venu d'apprendre de nouvelles techniques.
Nos outils d'influence sont les modèles POLEMIOS (ou jeu de la polémique) : un jeu de cartes et un jeu en ligne, plus complet et complexe.

La finalité de ce 'jeu' d'entreprise est de faire changer d'avis et de comportements les autres MAIS sans jamais leur donner tort. Comme les arts martiaux orientaux, où le combattant gagne en amenant l'autre à ne plus vouloir se battre, Polemios amène les gens à penser, et agir comme nous le souhaitons sans avoir jamais eu l'impression d'avoir été influencés.

Plus efficaces que l'argumentation, plus doux et surtout plus respectueux des autres dans la mesure, où quand quelqu'un résiste à tout changement, nous ne cherchons pas à le forcer.
6. L'analyse Sémantique, les études de langage
Les méthodes classiques opposent souvent, à juste titre, la pensée à l'action, les idées aux comportements, ce que je dis à ce que je fais.
Mais toutes leurs observations et donc toutes leurs conclusions, sont faussées du fait qu'ils attribuent aux pensées et aux croyances le même degré de réalité que les relations. Et que d'autre part ils négligent de voir et d'étudier le rôle joué par le langage (ou comportement verbal) dans nos observations et nos décisions.

Ils considèrent à tort le langage comme un simple véhicule de la pensée.

Alors qu'une étude scientifique du langage d'une personne nous en apprend plus sur elle que tout ce qu'elle peut nous dire (ses pensées) et même que tout ce qu'on peut observer d'elle.
Ainsi, de nombreux chercheurs ont admis à ce jour que le langage pouvait créer la pensée tout autant que l'inverse.
C'est pourquoi notre méthode de changement ne peut se passer d'études de langage et que toutes nos techniques contiennent des comparaisons entre langage et observations comportementales concrètes, sans passer par la case pensée et concepts. Nous sommes ce que nous disons et faisons réellement, peu importe ce que nous pensons.
CONCLUSIONS
Cette dernière phrase montre pourquoi certains apprenants rejettent cette conception du monde dès le départ, et même s'ils sont peu nombreux, restent totalement allergiques et imperméables à ce système de penser et d'agir. Il ne faut pas insister ce serait contraire au principe de base du Polemios.
Nous leur faisons suivre le cours d'initiation, et s'ils arrivent au bout sans trop de dégâts, sans trop s'insurger, alors ils peuvent continuer.

Mais la grande majorité des personnes abordant cette méthode, une fois qu'ils ont fait l'effort de faire les exercices que nous leur recommandons, dans la vie réelle, changent d'avis et disent quelque chose comme : "Je n'avais pas vu ça comme ça !" C'est ce que nous appelons un recadrage : ils ont placé cette nouvelle façon de voir les choses dans un contexte nouveau, et changent d'opinion.

D'où la boutade : il faut changer pour pouvoir changer.