Autres recherches

On l’a bien compris : la Nouvelle Culture est un écosystème, et dans ce mot, il y a Système. C’est donc un ensemble d’enseignements qui sont tous des changements radicaux de comportements, de pensée et de langage.

Vous trouverez dans le monde de la Nouvelle Culture :

1. Des formations pouvant s’apparenter au développement personnel, mais aussi aux techniques de persuasion (les mauvaise langues parlent de manipulation) ou encore aux techniques d’analyse de langage (logiciel ANACIP)

2. Des applications concrètes dans les entreprises et chez les particuliers pour résoudre leurs problèmes relationnels (à ce jour quelque 4000 stagiaires et ds centaines d’entreprises ont pu en bénéficier)

3. Des recherches sur tout ce qui touche aux interactions entre les individus et les rouages de celles-ci.

Vous êtes arrivé(e) sur la page des principales recherches entamées par l’Association ADEVAR depuis de longues année parfois.
Toutes ces recherches respectent les  axiomes et principes de la Nouvelle Culture que vous pouvez lire ci-dessous sur invitation de ce chercheur à la loupe.

Recherches

Bonjour à tous,
depuis que j’ai commencé à créer une méthode de compréhension du monde et que je l’ai expérimentée dans les entreprises, et enseignée à plus de 4000 stagiaires, voici maintenant presque un demi-siècle, je n’arrête pas de chercher la définition parfaite, pour présenter cette méthode appelée l’Analyse Relationnelle qui est aussi le fondement de notre réseau social privé de la Nouvelle Culture. En même temps cette définition parfaite doit faire comprendre sans ambiguïté pourquoi ce terme de Nouvelle Culture n’est pas une astuce commerciale pour se distinguer des autres méthodes.

Alors pour la millième fois peut-être je tente le coup d’une définition en espérant qu’elle sera comprise de tous et qu’elle tentera plus d’un à venir nous rejoindre sur le réseau.

Après des années d’hésitation, de remises en questions et de changements, je crois qu’il faut partir d’un sujet problématique jamais résolu : comment connaissons-nous le monde qui nous entoure et comment créons-nous nos relations avec les autres ? Et, au-delà : 

qu’est-ce que la réalité ?

Voici donc les axiomes de la Nouvelle Culture :

Axiome 1 : la réalité en soi n’existe pas. Et de toute façon elle n’est pas du tout ce que nous croyons, ce que nous voyons. Ce que nous appelons la Réalité (avec un ‘R) n’est jamais que notre réalité, un ensemble de croyances, opinions, jugements et concepts abstraits engendré par nos cerveaux. La réalité est toujours subjective et bien de problèmes seraient immédiatement résolus si tout le monde s’accordait sur cette idée fondamentale : tout est subjectif et rien ne sert de se battre pour savoir qui est le plus objectif, qui détient la vérité.
On connaît cette devinette directement issue des textes zen :
« Quel bruit fait un arbre qui tombe là où il n’y a personne pour l’entendre ? ». Que répondez-vous ?

Axiome 2 : où se cache la réalité ?. Dans la phrase qui débute ce livre extraordinaire de Paul Watzlawick, intitulé La réalité de la réalité : « Ce livre traite du procès par lequel la communication crée ce que nous appelons Réalité ». Vous avez bien lu : c’est la communication, les relations que nous avons avec nos semblables qui créent notre réalité. Notre réalité est une construction toujours personnelle et toujours différente d’une personne à l’autre, d’une période de notre vie à l’autre, d’une relation à l’autre et tous les malentendus, tous les confits qui naissent de ces différences n’ont pas de réalité, eux non plus. Ils seront immédiatement anéantis, supprimés dès que nous adopterons cet axiome.

 Axiome 3 : qu’est-ce donc que la communication ? La communication en général n’existe pas non plus, ce qui existe ce sont des séquences concrètes d’échanges entre des personnes précises, à un moment précis du temps, dans un contexte précis. D’où l’importance de l’expression ici et maintenant. L’Analyse Relationnelle ne traite ainsi que des séquences concrètes de paroles et actes entre les gens. Ce qui signifie et n’ayons pas peur de le dire clairement que la pratique de l’AR supprime tous les concepts.

Axiome 4 : tout ce qui ne peut se concevoir concrètement n’existe pas ! L’Analyse Relationnelle, et la Nouvelle Culture c’est la culture du concret, de ce qui se touche se voit, s’entend, se sent… tout ce qui est plus proche d’une certains réalité extérieure. Et pour penser, parler, agir, point besoin de concepts. Tout le monde se bat pour des concepts, tout le monde pour des illusions. Il est triste à dire qu’au XXIème siècle, nous pensons toujours comme des primitifs. Nous sommes toujours adeptes de la pensée magique. Nous raisonnons à l’aide de fantômes, de Père Noël imaginaires, d’objectifs impossibles à atteindre (ex : la paix dans le monde) et comme l’a bien  montré encore une fois l’Ecole de Palo Alto : nous nous créons nos propres problèmes et dépensons ensuite une énergie folle pour tenter de les résoudre. Il suffit de descendre au niveau du concret, pour que les problèmes disparaissent d’eux-mêmes sans avoir besoin de les traiter.

L’Analyse Relationnelle, c’est la mort des concepts abstraits

Restons-en là ! Il suffit d’appliquer dans le quotidien de nos relations, ces QUATRE axiomes pour changer radicalement notre vie, notre façon d’être avec les autres, et avec nous-mêmes, et de voir s’ouvrir devant nous une nouvelle route de vie.

C’est ça la Nouvelle Culture. Si ça vous tente

Pierre Raynaud
Janvier 2020